Grâce présidentielle : 16 prisonniers quittent la prison centrale de Matadi, sous une forte tension

Seize prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle ont quitté, samedi 5 juin, la prison centrale de Matadi, dans le Kongo-Central, sous une forte tension. Les pensionnaires de cette maison carcérale en colère, ont perturbé la cérémonie de libération des détenus graciés par le Président Félix Tshisekedi depuis le 30 mai dernier.

Les prisonniers mécontents ont lancé des pierres en direction des autorités venues pour cette cérémonie, dont le procureur de la République près le tribunal de grande instance.

Pendant que certains parmi eux jetaient de pierres en direction du parloir où devrait se tenir la cérémonie de remise de peine, d’autres cependant, tentaient de casser la porte du lieu de détention.

Sous cette forte agitation, le procureur de la République près le tribunal de grande instance venu exécuter la mesure de grâce présidentielle signée depuis le 30   mai dernier, a pris fuite.

Le chef de division des droits humains, ainsi que d’autres agents et cadre pénitentiaires sont aussi sortis pour se mettre à l’abri à l’extérieur de la prison.

Sur le mirador, le directeur de cet établissement a tenté de calmer les prisonniers agités, mais ces derniers, ne l'ont pas écouté.

Cette tension a baissé, à la suite du renfort des policiers dépêchés par le conseil provincial de sécurité, saisi par le responsable de ce centre pénitentiaire.

Les agents pénitentiaires effrayés par cette tentative d'évasion, regrettent d’effectuer un travail difficile à hauts risques, alors qu’ils n’ont ni prime ni salaire, et parfois sans être payés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner