RDC : 13 000 ménages des déplacés vivent sans assistance à Kasindi

La cité frontalière de Kasindi dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) héberge actuellement treize mille ménages des déplacés internes. Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kasindi, Barthélemy Kambale Sivavuyirwa, ce chiffre est celui enregistré à la fin du mois de mai, après les récentes attaques à Bulongo. Tous ces déplacés vivent sans assistance depuis plus de cinq mois, indique-t-il.

« Pour le moment à Kasindi, nous avons un afflux massif, très massif des déplacés de guerre qui nous viennent souvent de tous les villages environnants, en commençant par Bulongo et aux alentours de Mutwanga Kabalwa et d’autres milieux comme Masambo jusqu’à Kizumbura. Donc aujourd’hui, nous pouvons avoir treize mille ménages qui sont là sans assistance depuis cinq mois. Depuis le mois de janvier », a indiqué le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kasindi, Barthélemy Kambale Sivavuyirwa.

Il a évoqué d’autres déplacés malades qui sont dans des structures sanitaires sans aucun appui.  

Barthélemy Kambale demande au gouvernement et ses partenaires humanitaires de se pencher sur cette question, surtout que la cité de Kasindi fait face à la carence d’eau potable : 

« Avec l’arrivée des déplacés à Kasindi, l’eau qui était réservée à la population n'est plus suffisante. Raison pour laquelle nous avons à part ce problème de la guerre, il y a aussi une autre guerre liée à l’eau. Il faut  voir comment les gens se bagarrent au niveau des bornes fontaines. Que le gouvernement puisse faire des alertes un peu partout surtout auprès des portes des ONG à caractère humanitaire pour augmenter la quantité d’eau ici à Kasindi ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner