Nord-Kivu : un acteur socio politique craint que Bunagana constitue une source de revenus pour le M23

Acteur socio-économique au Nord-Kivu, Pépé Mikwa a redouté, mardi 14 juin, que la cité de Bunagana, située à 70 kms de Goma (Nord-Kivu) constitue une source de revenus pour le M23.

Il a exprimé sa crainte au lendemain de la prise de cette bourgade par cette rébellion pro-rwandaise. 

« Si les rebelles du M23 occupaient ce poste [NDLR : Bunagana] pendant plusieurs jours encore, cela constituerait, pour eux, une grande source de revenus pour financer la rébellion : voilà pourquoi il va falloir les en empêcher. Et ça va être un réel manque à gagner pour les budgets à venir de la RDC », a souligné Pépé Mikwa. 

Il a également estimé que le flux commercial, passant par Bunagana est tellement important que sa prise risque d’asphyxier la ville de Goma. 

Pépé Mikwa a fait savoir que la cité de Bunagana constitue aussi un triangle de plusieurs kms où transitent des marchandises pour un million de dollars américains, chaque mois. 

Sous contrôle des rebelles, Bunagana est stratégique dans les échanges commerciaux transfrontalier entre le Nord-Kivu et les pays frontaliers dont l’Ouganda et le Rwanda. 

Il a rappelé qu’en 2012, cette cité avait aussi servi de base arrière au même groupe M23 avant de s’emparer de la ville de Goma. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner