Goma : 100 officiers de l’armée et de la police à l’école des droits de l’homme


Près de cent officiers des FARDC et de la PNC prennent part, depuis ce lundi 20 juin à Goma, à un atelier de renforcement des capacités sur les droits de l’homme. Cet atelier de deux jours est organisé par le ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières avec l’appui du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH).

Les membres des comité de suivi des violations des droits de l’homme attribuables à la PNC et aux FARDC y prennent part également.

Le général de brigade Ghislain Tshinkobo, commandant de la 34e région militaire, indique que les officiers FARDC sont formés au respect des droits de l’homme, non seulement en temps de paix mais surtout en temps de conflit.

Tout en reconnaissant la situation complexe des opérations militaires, la coordonnatrice du bureau terrain du BCNUDH à Goma, Astou Mbow, pense que le respect des droits de l’homme reste la règle en tout temps.

Les délégués de la société civile associés à ces travaux saluent le rappel des principes des droits de l’homme, en ce temps de crise. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner