Nord-Kivu : le bilan des civils tués dans l’attaque de Jomba et Kisigari passe de 13 à 17 morts

Le bilan des civils tués mardi dernier dans des bombardements des rebelles du M23 dans les groupements de Jomba et Kisigari dans le territoire de Rutshuru, est passé de 13 à 17 morts, ont renseigné jeudi 23 juin les sources coutumières locales.     

Ces entités ont été le théâtre des affrontements violents durant toute la journée de mardi entre les FARDC et les rebelles du M23.    

Selon les témoignages des habitants de Ruvumu, Buharo et Rutakara, ces civils ont été inhumés mercredi 22 juin sous la supervision des rebelles.  

Ces trois villages sont passés sous contrôle des rebelles à l’issue des affrontements de mardi.

Les mêmes affrontements avaient mis sur le chemin d’exil les habitants d’au moins huit autres villages de la zone.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner