Kwilu : une épidémie bovine décime plus de 43 000 vaches à Bagata

Au moins 43.460 bêtes sont mortes depuis le début de cette année dans le territoire de Bagata (Kwilu), décimées par une épidémie bovine appelée pasteurellose, rapporte l’administrateur du territoire de Bagata, Joseph Mankoto. Ce dernier se dit préoccupé et plaide auprès du gouvernement central pour une assistance en vaccins contre cette épidémie.

Selon l’administrateur du territoire de Bagata, son entité est touchée par la pasteurellose depuis plus d’une année.

L’épidémie s’est estompée un moment avec la vaccination organisée par le gouvernement l’année écoulée pour reprendre finalement, faute d’une deuxième dose de vaccination, déplore Joseph Mankoto.

Les secteurs les plus touchés sont entre autres le Kwilu Ntober, le Kwango Kasaï, le Manzasay.

L’administrateur du territoire déplore la perte de plus 43. 000 vaches depuis le mois de janvier, mettant ainsi par terre, l’économie du territoire.

“Nous avons d’abord la pasteurellose qui a décimé 43.460 bêtes, là ce sont de gros bétails. Nous demandons au gouvernement national d’intervenir avec la vaccination pour sauver le peu de bêtes qui sont restées. C’est triste. Vous savez que l’économie chez nous au Kwilu, plus précisément dans le Bagata c’est l’élevage et l’agriculture. Mais vous voyez, on amène trois, quatre là-bas, les bêtes ça crève là-bas à la ferme. Donc l’économie du territoire est partie », regrette Joseph Mankoto

Par ailleurs, cette épidémie bovine sévit aussi dans d’autres territoires proches de Bagata comme Idiofa.

Outre la pasteurellose, la trypanosomiase et la diarrhée déciment également les bêtes a Bagata, conclut-il 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner