Haut-Katanga : marche des partis politiques de l’Union sacrée pour soutenir les FARDC

Les partis politiques membres de l'Union sacrée pour la nation (USN) sont descendus dans la rue samedi 25 juin, pour manifester leur soutien aux Forces armées de la RDC (FARDC) et la Police nationale congolaise (PNC). Ils ont aussi collecté des fonds pour les militaires au front et souhaitent le retour de la paix dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Ces milliers de manifestants sont partis de plusieurs coins de la ville et se sont dirigés vers la grand place de la poste au centre-ville, considérée comme le lieu de rassemblement avant le début de la marche.

Parmi ces partis politiques :

  • Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC)
  • Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)/Tshisekedi
  • Convention des Congolais unies (CCU)
  • Union pour la nation congolaise (UNC)
  • Congrès national congolais (CNC)
  • Rassemblement des démocrates tshisekedistes (RDT)
  • Mouvement social pour le renouveau (MSR)
  • UDPS/Kibasa.

Ils sont partis de la chaussée Mzee laurent Desiré kabila passant par l'avenue Kasa-Vubu et le square Georges Arthur Forrest avant de chuter par l'esplanade du bâtiment du 30 juin siège de l'assemblée provinciale. Ils arboraient les drapeaux de leurs formations politiques et des calicots portant les messages de soutien aux FARDC et au commandant suprême de forces armées et de la police.

On pouvait lire dans les calicots : « Nous voulons la paix dans l'Est du pays » ou « FARDC, nous sommes derrière vous », « Nous vous encourageons à bouter le M23 dehors », ou encore : « Nous dénonçons le soutien du Rwanda au M23, la paix rien que la paix. »

Tous ces manifestants étaient conduits par leurs responsables au-devant desquels, le vice-gouverneur du Haut-Katanga.

A l’arrivée le représentant de l'UDPS a lu le message de soutien avant de le remettre au représentant du président de du bureau de l'assemblée provinciale. Prenant la parole, le vice-gouverneur a donné le sens de cette marche et encouragé la population à continuer à soutenir les militaires qui sont au front.

Le tout a été ponctué par une collecte des fonds en faveur des militaires qui se battent dans l'Est du pays pour bouter l'ennemi dehors. C’est dans le calme que les manifestants se sont dispersés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner