Fête de l’indépendance : des scènes de liesses et une ambiance électrique le 30 juin 1960

La RDC célèbre le 62e anniversaire de son indépendance. Comme le 30 juin 1960, cette date tombe un jeudi. Ce jour-là, le monde assistait à des scènes de liesse populaires à Léopoldville, capitale de la toute nouvelle République démocratique du Congo, mais également en provinces. A la cité, c’était une ambiance électrique qui contrastait à la solennité de l’événement officiel.

Tout commence le matin de jeudi 30 juin 1960 par une messe en la cathédrale Sainte Anne de Léopoldville, aujourd’hui Kinshasa. Les Congolais nouvellement indépendants entonnent alors en chœur le « Te Deum », l'hymne latine d'action de grâces de la liturgie catholique.

Vient ensuite la séance solennelle au Palais de la Nation devant le Parlement réuni en congrès. Les forces politiques congolaises et des invités venus de tous les coins du monde sont présents.

Dans son allocution, le Roi Baudoin Ier des Belges va louer l’œuvre de colonisation amorcée par le roi Léopold et poursuivie par la Belgique :

Son

Joseph Kasa-Vubu, le tout nouveau président du Congo Indépendant, va remercier les Belges. Avant de s’attarder sur les perspectives du nouvel Etat composé de 14 millions d’âmes.

Alors qu’il n’était pas prévu par le protocole, Patrice Emery Lumumba, le Premier ministre prend lui aussi la parole.

Il va prononcer un discours fort peu apprécié dans les milieux diplomatiques mais qui fera date chez les nationalistes africains :

Son

La liesse suscitée par l’accession de la RDC à l’indépendance va être de courte durée. Cinq jours après seulement après cet événement, c’est la mutinerie de la force publique.

Avant que le nouveau Chef de l’Etat et son Premier ministre ne se neutralisent. Le Congo vit alors la première d’une longue série de crises institutionnelles que le pays va connaitre des décennies durant.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner