Nord-Kivu : des avocats inquiets pour leur sécurité physique à la suite d’un conflit foncier

Un groupe d’avocats du barreau de Goma se dit inquiet pour leur sécurité physique. Dans une interview accordée mercredi 29 juin, ils affirment recevoir des messages de menaces de mort.

Ils estiment que cela serait lié à un litige foncier qu’ils défendent à la justice, opposant une femme âgée à des acheteurs qui auraient déjà impliqué certains officiers de l’armé dans le dossier.

Ces avocats pointent du doigt les clients d’une dame de 83 ans, qui n’auraient pas soldé le paiement de la parcelle de celle-ci de 40m sur 17 située sur l’avenue pélican au quartier Le Volcan au centre-ville de Goma, depuis fin novembre 2021, comme prévu.

Alors que la justice aurait déjà tranché en faveur de la dame, la partie adverse utiliserait certains officiers de l’armé pour proférer des menaces indique l’un de ces avocats.

« Il s’était présenté comme acheteur, il avait donné un délai pour tout régler et puis en fin il n’avait donné que des miettes. Lorsqu’ils sont incapables de payer, ils se font accompagner par les militaires de la 34ème région pour chasser les gens de l’auditorat supérieur qui avaient un mandat d’amener pour incitation des militaires à commettre des faits contraires à leur mission », a expliqué l’un des avocats, Me Prosper Kasilenge, ancien bâtonnier du barreau de Goma.

Selon lui, le parquet général a fait une réquisition d’information, au commandant ville de la police, mais lui aussi a été paralysé.

« Nous les avocats, ce monsieur nous a menacé dans un audio pour dire, que lui n’a pas le temps de passer par la justice, qu’il va nous régler le problème autrement », a ajouté Me Prosper Kasilenge.

Pour sa part, M. Mwanda Elias et son avocat qui sont concernés rejettent toutes ces accusations de menaces ou d’implication des militaires.

Ils accusent, pour leur part Me Kasilenge d’avoir entretenu une vente superposée de la parcelle de la vielle dame en violation des accords, ce qui, selon eux serait à base des disputes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner