Lubumbashi : 4 morts dans un incendie au camp militaire Kibati

Une mère et trois de ses enfants sont morts dans un incendie qui s'est déclaré vendredi 1er juillet au camp militaire Kibati, bataillon régiment, situé sur l'avenue Kibati dans la commune de Kampemba à Lubumbashi.  Des témoins trouvés sur place renseignent que cet incendie est causé par un court-circuit et les mauvais raccordements des câbles électriques.  

L'incident est survenu le vendredi aux environs de 23 heures, juste au moment où la SNEL venait de rétablir l’électricité. 

Presque toutes les maisons construites en bâches sont parties en fumée et les biens rendus en centre.

L'image la plus marquante est celle de cette mère calcinée avec son bébé de trois mois, serré dans ses bras. 

Les rescapés, les curieux et autres membres de familles des disparus, assis sous un abri de fortune, contemplaient les corps inertes.

D’après le responsable ce camp, ce sont plus de 144 familles qui sont sans abri. D'où le cri de détresse de Stedor Mmuloko, président des enfants militaires : «  aux autorités, de penser aux familles des militaires qui viennent de perdre leurs maisons et leurs familles et ce n’est pas facile de voir les familles qui manquent de quoi manger et qui manquent où habiter ». 

Pour sa part, le colonel Charles Majita Yav, commandant de la 22e  direction régionale SECAS FARDC a indiqué que toute la hiérarchie militaire est au courant de ce drame. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner