RDC : le mariage précoce des jeunes filles est une forme d’esclavagisme, condamne le gouvernement

Le gouvernement congolais condamne la pratique du mariage précoce dans certains milieux ruraux de la République démocratique du Congo. Lors du Conseil des ministres de vendredi 1er juillet, l’exécutif congolais a fait savoir que dans certains cas les petites filles, sont offertes au mariage en compensation des dettes de leurs parents.

« Ce qui constitue une forme d’esclavagisme, en dépit des lois et instruments internationaux de protection de droit de l’enfant que la RDC a respectivement promulgués et ratifiés tels que la Convention internationale de droit de protection des enfants ainsi que les lois y afférentes », a indiqué le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Dans le compte-rendu du Conseil des ministres, le ministre de la Communication et Médias a fait remarquer que toutes ces pratiques se font en violation totale des lois.

« Certaines mesures urgentes doivent être prises pour stopper ce fléau qui gangrène notre société et compromet l’avenir de nos enfants », a poursuivi le ministre Muyaya, qui rapporte que la ministre d’Etat de la Justice a été chargée de prendre les dispositions idoines pour faire respecter les lois en matière du mariage précoce sur toute l’étendue du territoire national.

« Il est important qu’une politique de vulgarisation sur cette thématique soit élaborée et réalisée, plus particulièrement dans les milieux ruraux », a fait remarquer le ministre Muyaya.

Il a défini le mariage précoce comme un phénomène social qui a des ramifications sociologique et culturelle, signalant qu’il découle d’une conception de la société qui attribue à la femme un rôle social qui se limite souvent à la procréation ou aux corvées domestiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner