Kisangani : hausse illégale de prix des produits pétroliers

Les usagers d’engins motorisés dans la province de la Tshopo se plaignent de la cherté de prix des carburants à la pompe. Un litre d’essence est vendu à 3500 voire 3750 francs congolais, au lieu de 2800 francs (2.4 USD) fixé par le Secrétariat général du ministère de l’Economie nationale.  

La ville de Kisangani est approvisionnée en produits pétroliers à partir de deux voies : l’ouest et l'est de la RDC.  Alors que les importateurs à partir de l’Ouest vendent au prix officiel soit 2800 francs le litre d’essence ; tandis que ceux tournés vers l’est vendent plutôt à 3500, voire 3750 francs le litre. Les usagers dénoncent ce décalage de prix dans une même ville.

« On se demande pourquoi ce prix-là n’est pas respecté ; peut-être qu’il n’y a pas de suivi. Mais nous nous posons la question de savoir pourquoi le gouvernement ne fait pas le suivi. Le prix, c’est cher ! Pourquoi les vendeurs du carburant ne respectent pas le prix fixé par le Gouvernement ? Nous voulons que le Gouvernement suive cette situation de près», a souhaité un taximan.

Le président des importateurs des produits pétroliers de l’Est du pays, Type Tambwe Lukongo justifie cet état de chose par le manque de subventions de l’Etat.

Il affirme qu’appliquer le prix officiel c’est travailler à perte :

« Ceux qui amènent les produits à partir de l’Est, eux ne sont pas subventionnés. C’est pour cela que nous ne pouvons qu’être obligés de fixer le prix réel et c’est comme ça que d’autres vendent à 2800 francs congolais et d’autres à 3500. »

Toutefois, il espère que le gouvernement accédera un jour à leur demande ; celle de bénéficier aussi des subventions comme cela est le cas pour leurs collègues opérant de l’Ouest du pays.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner