ENAFEP : pas d’incident à Masisi et Walikale malgré l’insécurité

Au deuxième jour qui coïncide ce mercredi 6 juillet avec la fin de l’Examen national de fin d’études primaire (ENAFEP), aucun incident n’a été jusque-là signalé dans la province éducationnelle Nord-Kivu III.  Elle comprend les territoires de Masisi et Walikale situés à environ une centaine de kilomètres au nord-ouest de Goma.

La situation est identique dans les zones encore sous occupation des groupes armés résiduels, où les examens se sont bien déroulés, affirment les sources de l’éducation dans cette zone. 

L’inspecteur principal provincial du secteur d’éducation redoute cependant quelques cas de déperdition d’élèves à la suite des mouvements intempestifs de la population dans ces deux territoires.

« Vous voyez dans nos milieux la déperdition est forte. Mais jusque-là, je n’ai pas encore reçu le rapport. En général, nous avons toujours de déperdition d’habitude. Dans notre province, nous enregistrons toujours de déperdition pour des raisons que vous venez d’évoquer là l’insécurité, c’est surtout ça », a indiqué Dieudonné Ukumu Woloka.

La province éducationnelle Nord-Kivu III a aligné plus de vingt mille candidats pour cette session 2021-2022. Les candidats sont repartis dans 116 centres d’examens opérationnels.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner