Ituri : les leaders Lendu et Hema s’engagent dans la recherche de la paix

Les leaders des communautés Lendu et Hema (Ituri), ont résolu de surmonter leurs différends pour la recherche de la paix dans cette province. Ils ont pris cet engagement mardi 5 juillet à Bunia, à l'issue d’une rencontre de consultations sur les priorités de la paix organisée par la coordination de la société civile/Forces Vives de l’Ituri en collaboration avec le Consortium Médiation.

Ces leaders communautaires se sont engagés à mettre fin notamment aux « conflits identitaires, fonciers et de limites administratives », qui poussent certains membres à recourir aux violences.

Des défis restent énormes pour préserver les acquis de la paix en Ituri. Il s’agit entre autres des exactions commises par la milice Zaïre, les conflits de limite et de pouvoir qui risquent de saper les efforts fournis par les deux communautés.

« Il a été décidé que ces problèmes puissent être pris en considération par l'État congolais. S'ils ne sont pas bien gérés, ça peut nous ramener, nous reculer dans ce que nous vivions hier », a déclaré le coordonnateur de la société civile/Forces vives de l’Ituri, Dieudonné Lossa.

Pour les deux communautés, ce qui constitue leurs priorités, c’est le retour des milliers de déplacés dans leurs villages d’origine, la relance des activités agricoles, la reconstruction des infrastructures scolaires et sanitaires détruites pour permettre aux enfants de reprendre le chemin de l’école. Selon eux, il n’est plus question de regarder vers le passé.

« Nous sommes venus voir ce qui nous unit. Nous avons notre Ituri, notre patrimoine commun que Nous devons léguer demain à nos enfants. Pour le bien de nos deux communautés, pour le bien de l'Ituri en général, nous devons d'abord fermer nos yeux sur un certain nombre de problèmes qui existent qui nous divise », ont renchéri respectivement les présidents des communautés ENTE et LORI, Lonema Vagero et Jean Marie Ndjaza.

Toutefois, il a été révélé au cours de cette rencontre que des avancées significatives avaient été observées depuis la première rencontre entre les deux parties en avril dernier pour l’amélioration de la sécurité en Ituri.

C’est notamment la signature de deux actes d’engagement par certains groupes armés pour la cessation des hostilités.

Le vice-gouverneur de l'Ituri a salué l’engagement des deux parties et réitéré le soutien total du gouvernement de la RDC pour la restauration d’une paix durable dans cette province.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner