Sud-Kivu : 250 réfugiés Burundais, candidats volontaires regagnent leur pays


Le Haut-commissariat des Nations unies pour les refugiés (HCR) et la commission nationale des réfugiés ont convoyé ce mercredi 6 juillet, 250 réfugiés burundais, candidats volontaires au retour dans leur pays, le Burundi.

Ce 9e convoi de l’année 2022 compte 745 ménages soit 2 222 personnes rapatriées par la frontière congolo-burundaise de Kavimvira.

Ces réfugiés burundais viennent du camp de Mulongwe, en territoire de Fizi. Après deux jours de route avec une escale au camp de Lusenda et à Uvira, ils ont exprimé leur joie de retourner dans leur pays. Les uns ont passé 5 ans en RDC, les autres plus.  

« J'ai vécu pendant 5 ans ici en RDC dans Fizi. Je m’occupais essentiellement des travaux des champs. Nous sommes obligés de rentrer chez nous, car on était chaque fois braqué dans les champs par des hommes armés qui ne portaient pas d’uniforme ni de la police ni de l’armée mais ils étaient armés. Certaines de nos femmes étaient violées dans les champs, nos récoltes étaient pillées, rien d’autre ne pouvait expliquer notre survie là-bas que de retourner vivant chez nous. En plus on commençait à nous impliquer dans des conflits locaux intercommunautaires alors qu’on n’est pas concerné. Toutefois, nous gardons des bons souvenirs des résidents, beaucoup ont regretté notre départ. Nous de même aussi », ont-ils temoigné.

Selon le chargé de rapatriement à la CNR Uvira, Frederic Salumu, ces rapatriés burundais ont été convoyés jusqu’au site de transit du HCR à Mutimbuzi, au Burundi avant de regagner leurs milieux d’origine :

« Au terme des accords tripartites avec le Burundi et des modalités pratiques, les refugiés quand ils rentrent dans son pays, il faut qu’ils rentrent avec tous leurs biens, tout ce qui était nécessaire pour eux. Raison pour laquelle tu as vu dans les camions il y a de la farine et de cossette de manioc, tout ce qu’ils produisaient dans les champs pendant le temp qu’ils restaient en RDC. Ils retournent avec tout dans leur pays pour qu’ils recommencent une autre vie plus meilleure peut être par rapport à ce qu’ils ont vécu dans les camps de réfugiés »

La délégation du ministère de l’intérieur du Burundi a été représenté à la frontière de gatumba pour recevoir officiellement cette 9e vaque des rapatriés burundais en provenance de la RDC.

« Ils vont bénéficier des vivres et non vivres : du riz, de haricot, de couvertures, des ustensiles de cuisine, … Ils sont pris en charge pendant trois mois par le HCR et le gouvernement burundais. Je demande aux autres qui sont restés en RDC de regagner leur patrie pour faire ensemble le développement de notre pays », a indiqué Ntirandekura Antoine de la DGRRR/Burundi.

Près de 6 000 parmi les 35 mille réfugiés burundais de Fizi et Uvira s’étaient engagés à retourner volontairement dans leur pays en décembre 2021.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner