Ituri : arrestation du militaire présumé auteur de l’assassinat du journaliste Chadrack Senghi

L’armée annonce, dimanche 10 juillet, l’arrestation du militaire congolais qui a abattu le vendredi dernier M. Chadrack Senghi, « présenté comme journaliste » par l’ONG Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH). Selon le porte-parole des opérations militaires en Ituri, le Lieutenant Jules Ngongo, l’auteur présumé de ce meurtre a été arrêté par ses compagnons d’armes le même jour, après avoir commis son forfait.

Détenu à l’Etat-major de Komanda, il sera jugé dans les prochains jours, en procédures de flagrance, a précisé le lieutenant Jules Ngongo.

Cependant, les autorités militaires disent dénier à la victime la qualité de journaliste qui, selon elle, serait plutôt un réparateur des motos.

« Les uns disent que c’est un ancien journaliste. D’autres le présentent comme un réparateur des motos. Quelle que soit son identité, journaliste ou motard, c’est inacceptable d’ôter la vie à quelqu’un », a-t-il fustigé.

Selon lui, il y a eu dispute entre les deux sur le lieu de réparation de la moto.

« Nous ne tolérons pas l’indiscipline au sein des Forces armées », a martelé le Lieutenant Jules Ngongo.

Pour l'Union nationale de la presse du Congo (UNPC), antenne de l'Ituri, Chadrack Senghi, la victime, était bel et bien journaliste à la Radio Nouvel Horizon.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner