Nord-Kivu : plus de 2 600 ménages affluent à Nyiragongo, trois cas de décès enregistés

Environ deux mille six cents ménages de déplacés en provenance de Rutshuru affluent depuis près de deux semaines dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu. Ce mouvement de déplacement s’observe à la suite de combats qui opposent depuis plusieurs mois les Forces armées de la RDC aux terroristes du M23, renseigne lundi 11 juillet coordination provinciale de la société civile.

Trois cas de décès sont déjà enregistrés parmi ces déplacés qui mènent une vie misérable, à en croire le président de la coordination provinciale de société civile, John Banyene.

Selon lui, ces déplacés viennent de trois groupements de Rutshuru :

  • Jomba
  • Bweza
  • Kisigari.

Ils ne bénéficient d’aucune assistance depuis leur cantonnement.

« C’est inacceptable que les déplacés puissent faire plus de deux semaines, sans une assistance aucune », s’est désolé John Banyene.

Il appelle le gouvernement congolais et les humanitaires à venir en aide à ces personnes dépourvues de tout.

« C’est un regret pour nous. Et raison pour laquelle, nous sommes en train d’insister, en appelant le premier ministre et son gouvernement, de faire tout pour que nos compatriotes puissent être assistés, le plus tôt possible », a poursuivi John Banyene.

Il regrette que le ministre des Affaires humanitaires ne soit pas aller visiter les déplacés de Nyiragongo, alors qu’il était à Goma pour remettre des abris aux sinistrés de l’éruption volcanique.

« Quand on a appris la présence du ministre des Affaires humanitaires à Goma, nous, on croyait que c’est une occasion pour lui de venir voir les déplacés ; et pourquoi pas, ne pas venir avec une aide à ces déplacés. Mais, nous sommes vraiment très désolés de voir que, il est venu tout simplement remettre les abris aux sinistrés. Il n’a même pas fait une visite dans le camp des déplacés ; voir la vie dans laquelle vivent les populations qui se sont déplacées », a pleuré M. Banyene.

Pour l’instant, les déplacés sont répartis dans 21 sites qui se trouvent dans trois groupements du territoire de Nyiragongo :

  • Kibati
  • Buvira
  • Munigi.

De leurs côtés, les humanitaires évaluent les besoins de ces personnes avant de donner une réponse à cette situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner