Kinshasa : des jeunes évaluent la session parlementaire de mars 2022

 

Les associations de la jeunesse de la RDC en collaboration avec le Centre d’Etudes pour l’action sociale (CEPAS) ont organisé ce mercredi 13 juillet à Kinshasa, un débat citoyen autour de la session ordinaire du parlement de mars 2022.

Selon le coordonnateur de l’union des jeunes Congolais pour le changement, Mukenge Totoro, cette action a pour but de sensibiliser les Congolais sur l’utilité de contrôler les activités des élus du peuple et demander dorénavant les comptes à leurs représentants.

Mukenge Totoro ajoute que ce débat citoyen s’inscrit dans le cadre du projet "Tufaulu pamoja" [NDLR Réussissons ensemble], qui a pour objectif de garantir la présence de la jeunesse à tous les postes de décision, notamment au Parlement.

« Cette activité d’aujourd’hui c’est de rendre public le travail de monitoring qui avant été fait en rapport avec la session ordinaire de mars du Parlement, et l’auditoire ce sont des jeunes ambitieux qui se préparent à occuper des postes de décision demain. Si nous voulons un changement, il faut qu’il y ait des acteurs qui sont préparés pour le changement. Quand les parlementaires vont en vacances, ils vont se retrouver face à leurs électeurs ayant déjà le contrôle parlementaire entre leurs mains. Donc la population va devoir demander des comptes, par rapport aux faits, et par conséquent, le député doit répondre s’il a été à la hauteur du mandat lui accordé », a-t-il indiqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner