Maniema : les enseignants de Lubutu menacent de boycotter la proclamation de fin de l'année scolaire

Les enseignants du territoire de Lubutu dans le Nord de la province du Maniema menacent de boycotter la proclamation des résultats de fin d'année scolaire pour les élèves de cette partie du Maniema. Dans une déclaration faite mercredi 20 juillet à Radio Okapi, ils réclament le paiement de deux mois de leur prime de gratuité évaluée à 30 000 francs congolais (15 USD) par enseignant auprès de l’ONG Caritas Kisangani qui est leur agent payeur.

Selon le président syndical de ces enseignants, Kalombenyama, ils ne perçoivent pas non plus des frais de fonctionnement que les écoles ne touchent pas.

Il accuse aussi leur agent payeur Caritas Kisangani d'être à la base de ce malheur des enseignants étant donné que leurs collègues des autres coins touchent régulièrement cette prime de gratuité et l'argent des frais de fonctionnement sans problème.

Il ajoute qu’en plus d'être privé de cette prime, la Caritas retient 10 000 Francs (5 USD) de leurs salaires pour l'achat de carte.

Malgré leurs revendications aux autorités, leurs problèmes ne trouvent pas gain de cause. Raison pour laquelle ils menacent de boycotter la proclamation.

De son côté, le président de la société civile locale confirme la nouvelle et plaide pour l'intervention urgente des autorités pour que les enfants ne soient pas privés de leurs résultats.

Radio Okapi a tenté en vain de joindre le responsable de Caritas Kisangani pour sa réaction.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner