Affrontements FARDC-M23 : au moins 5 villages vidés de leurs populations à Rutshuru

Au moins 5 villages du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) se sont vidés de leurs populations, depuis mardi 2 aout, au lendemain de la reprise des combats entre FARDC et M23.

Ces habitants des villages Kabaya, Kanombe, Nkokwe, Rubumba et environs se ruent vers Rumangabo monument, Katale, Bushenge et Bugomba sur l’axe Goma-Rutshuru. 

Après une brève accalmie observée, lundi soir, les affrontements ont repris dans la matinée de mardi 2 aout, entre l’armée et ces rebelles dans la localité de Kanombe, affirment plusieurs sources locales.

Des tirs nourris ont été entendus jusque mardi dans la soirée et ont provoqué une psychose dans la région, occasionnant un déplacement massif des populations.

Des sources dans la région affirment également que le M23 aurait renforcé ses positions en troupes et munitions.

Ce qui ravive l’inquiétude de la population de cette partie du Nord-Kivu.

Ces combats reprennent cinq jours après des accrochages survenus entre FARDC et M23 qui voulaient s'approvisionner dans les champs des paysans au village Kabingo (Rutshuru).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner