Beni : l’ONG CRDH demande aux jeunes d’adopter les méthodes de revendication pacifique

Le chargé de monitoring de l’ONG de défense des droits de l’homme CRDH, Elie Kiyonga a appelé, mercredi 3 aout, les jeunes de Beni (Nord-Kivu) à privilégier les revendications pacifiques.

Il a lancé cet appel quelques jours après les manifestations anti-MONUSCO enregistrées dans cette ville du Nord-Kivu au lendemain d’une fusillade impliquant des casques bleus dans la cité de Kasindi.

« A la MONUSCO d’arrêter et de radier non seulement les auteurs des meurtres et blessures de Kasindi, mais également de Kanyabayonga, Butembo et Goma et aux manifestants d’adopter plus les méthodes de revendications pacifiques et sans casse », a souligné cet activiste des droits de l’homme.

A l’occasion, Elie Kiyonga a également déploré les violations des droits de l’homme enregistrées lors des manifestations anti-Monusco à Beni et autres villes de l’Est du pays :

« La Convention pour le respect des droits humains condamne les multiples violations et abus des droits humains survenus lors des différentes manifestations anti-MONUSCO, vécues durant les deux dernières semaines à Beni, Butembo, Kanyabayonga, Goma et ailleurs ».

Cette structure de défense des droits de l’homme appelle les manifestants aux actions pacifiques et non violentes.

Elle recommande par ailleurs au gouvernement congolais de se pencher sur le plan stratégique du retrait de la MONUSCO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner