L'abbé Godefroid Pembele du diocèse de Kikwit succombe à ses blessures à Kinshasa

Le curé de la paroisse Saint-Joseph Mukasa de la ville de Kikwit (Kwilu), l'abbé Godefroid Pembele a succombé à ses blessures, dimanche 7 août, à Kinshasa, où il a été transféré après avoir été touché par balle.

Cet abbé a été grièvement blessé dans l’attaque des bandits armés survenue dans la nuit du samedi 6 août au couvent Mukasa, selon le maire de la ville de Kikwit, Léonard Mutangu.  

« Il y a deux couvents de ce côté-là, il y a Murumba et Mukasa. Alors les bandits sont entrés à Mukasa où ils ont attaqué le curé et les autres prêtres, et le curé a eu des blessures graves. Il a même reçu une balle à l'épaule », a-t-il affirmé.

Ces bandits ont également emporté quelques biens de cette paroisse catholique.

« Ces bandits sont allés voler parce que la paroisse se préparait à célébrer la prémices d’un de ses prêtres, ordonné dernièrement. C’est pourquoi sûrement les bandits se sont dit, qu'ils trouveront de bonnes choses là-bas, de l’argent et autres », a poursuivi Léonard Mutangu. 

L’abbé Godefroid Mpembele a été transféré le dimanche à Kinshasa pour qu’il bénéficie d’une bonne prise en charge médicale.

Les autres personnes de cette paroisse n’ont pas eu aussi de blessures graves que le curé.

Les services spécialisés ont ouvert une enquête en vue de retrouver ces malfrats, a assuré le maire de la ville de Kikwit.

Ancien préfet du collège Kiniati, recteur honoraire du Petit séminaire de Kinzambi et ancien économe du diocèse de Kikwit, l’abbé Godefroid Pembele était apprécié des jeunes pour sa rigueur et son sens d’humour.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner