Conflit foncier à Mbanza-Ngungu: 60 maisons incendiées (Député)

Plus de trois cent cinquante personnes passent nuit à la belle étoile au village Ntuala, groupement Luvaka dans le secteur de Gombe-Sud dans le territoire de Mbanza-Ngungu (Kongo-Central). Leurs maisons, évaluées à plus de soixante, ont été incendiées le mardi 9 août par les protagonistes d'un conflit de terre opposant deux communautés. 

Le député national Jacques Lungwana, élu de ce territoire, qui a effectué une descente ce vendredi sur le lieu du drame, affirme que jusqu'à présent, aucune disposition n'est prise pour sécurité des victimes et pour leur trouver de nouveaux abris. 

En conflit foncier, les villages Ntuala 1 et Ntuala 2 sont en procès depuis plus de deux ans devant tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu.  Et cette juridiction tarde à rendre sa décision, affirme Jacques Lungwana. 

La même source renseigne que pour se faire justice, ceux du village Ntuala 2 ont mis le feu au village Ntuala 1.

Après leur forfait, ils sont aussi allés mettre le feu dans leur propre village Ntuala 2, après avoir évacué tous leurs biens, précise l'élu de Mbanza-Ngungu. Dans ce drame, plus de soixante maisons, une boutique, une pharmacie et une moto sont parties en fumée. Quatre personnes sont blessées grièvement par des armes blanches. 

Des femmes et enfants du Ntuala 1 sont entassés dans quatre familles d'accueil. Les hommes, quant à eux, dorment à la belle étoile, à la merci des intempéries.

Ces sinistrés manquent de tout, du fait que tous leurs effets ont été tous brûlés, affirme cet élu. 

Pour prévenir des représailles entre les deux communautés, Jacques Lungwana dit avoir fait appel aux policiers du sous commissariat de Luvaka dans ce village ; en attendant l'intervention du gouvernement provincial et du ministère des Affaires humanitaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner