Kongo-Central : un terrain de 600 hectares à la base d'un conflit foncier à Seke Banza

La population habitant l’agglomération de Kwakwa située dans le territoire de Seke Banza au Kongo-Central s'oppose à la vente "illicite" de leur unique terre agricole par le conservateur des titres immobiliers de leur territoire. Selon des sources locales, un groupe des jeunes a surpris mercredi 19 mai, le conservateur des titres immobiliers et ses services en train d'implanter les bornes sur ce terrain appartenant au centre de recherche de pilote (CRP), un service de l'Etat congolais.

Ces jeunes gens se sont réunis afin de peaufiner des stratégies en vue de faire échouer cette démarche.

Le coordonnateur adjoint de la société civile de l'agglomération de Kwakwa estime que la vente de cette terre plongera la contrée dans la famine et dans la pauvreté. 

Achille Kumbu appelle les autorités compétentes à prendre des dispositions qui s'imposent pour contraindre cette vente.

Selon lui, l'agglomération de Kwakwa qui regorge plus de 30.000 habitants ne dispose pas d'activités vivrières que l'agriculture qui est exercée sur ce terrain.

D'après toujours le coordonnateur adjoint de la société civile de Kwakwa, ce terrain forestier de près de 600 hectares  dénommée CRP, appartient au ministère de la jeunesse de la RDC.  

Les habitants louent des petits espaces depuis 1974. Ils paient  moyennant 8000 francs congolais par hectare l'an. 

Ces agriculteurs sont surpris de voir le service des affaires foncières commencer  l'implantation des bornes sans  qu'ils ne soient consultés ni informés. 

A l'issue d'une réunion tenue le mercredi dernier, les autochtones s'opposent  à la vente de ce site. Achille  Kumbu précise que si ce terrain se vend,  plusieurs familles vont  mourir de faim. 

Le chef de service contentieux des affaires foncières des titres immobiliers du territoire de Seke Banza a fait savoir que les 600 hectares en querelle n'appartiennent pas à l'Etat congolais. Selon lui, ce terrain appartient à un particulier. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner