Butembo : le centre hospitalier Kyaghala vandalisé

Le centre hospitalier Kyaghala, d’une capacité de 80 lits, a été vandalisé par des bandits non encore identifiés dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 aout, dans la commune de Bulengera à Butembo (Nord Kivu). D’après l’infirmier directeur de Nursing, Batayo Matabishi, les assaillants ont tenté de l’incendier et d’enlever quelques infirmiers. Il plaide pour la sécurisation de cette structure médicale. 

 « Ils ont forcé la porte de l’entrée et ont accédé à l’intérieur, ils ont cassé la porte qui qui donne accès à la chambre de la morgue. Ils ont pris les tenues des agents de la morgue et ont mis le feu là-dedans mais celui-ci s’est éteint. Après cela, les bandits ont cassé les vitres de la salle des soins intensifs et cassé les vitres de la guérite pour le service de gardiennage. C’est une psychose qui règne dans les esprits des malades. Ils étaient déjà dans une panique totale », explique Batayo Matabishi.  

Selon la même source, l’une de nos infirmières stagiaires qui voulait se sauver est tombée entre les mains de ces inciviques, sans être inquiétée. D’autres infirmiers se sont sauvés. D’autres encore s’en sont tires avec des entorses. 

 L’infirmier demande aux autorités d’assurer une bonne sécurité à ce centre.  

 Pour sa part, Jean de Dieu katembo Sangala, chef du quartier Kyaghala rappelle que ces bandits ont également vandalisé le bureau administratif central de l’église adventiste, située dans le même coin.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner