Quelle stratégie pour ramener la paix à Butembo?

Le gouverneur du Nord-Kivu a interdit depuis ce week-end les manifestations sur la voie publique dans la ville de Butembo.

Dans un communiqué lu par son porte-parole, le lieutenant-général Constant Ndima a enjoint les forces de défense et de sécurité de rétablir l’ordre dans cette ville.

Ce dernier appelle la population et surtout les mouvements citoyens à se désolidariser des groupes armés, mais aussi à cesser immédiatement avec des manifestations qui frisent les émeutes qui profitent, non pas à la population, mais aux terroristes ADF et autres ennemis de la République.

Le 12 aout, une attaque contre des éléments de la Légion nationale d’intervention de la Police nationale congolaise a couté la vie à cinq policiers dont le commandant second de la LENI, l’incendie des véhicules de la police et la disparition de plusieurs armes et munitions.

Quelle lecture faire de la tension observée à Butembo ce week-end et que faire pour ramener le calme dans la ville ?

 

Invités

-Daddy Saleh, docteur et spécialiste en développement pour le pays du Sud et enseignant dans plusieurs universités et instituts supérieurs de la RDC et d’Afrique.  

-Augustin Muhesi, professeur des sciences politiques à l’Université de Goma et université catholique Graben de Butembo

 

/sites/default/files/2022-08/150822-p-f-dialogueentrecongolais-00_pad.mp3

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner