RDC : le projet de stabilisation et relèvement de l'Est démarre en janvier 2023

Le projet de stabilisation et relèvement de l’Est de la RDC démarre probablement en janvier 2023. Le spécialiste en sauvegarde environnementale et sociale dudit projet, Magnant Mubonge a fait cette annonce, mardi 16 aout à Bukavu (Sud-Kivu).

Avec l’appui de la Banque mondiale (BM), ce projet du gouvernement congolais est conçu pour une durée de 7 ans.

Il vient en appui au PDDRCS dans trois provinces de la RDC, à savoir : l’Ituri, le Nord et Sud-Kivu.

Dans le Sud-Kivu, trois territoires sont concernés dans ce projet. Il s’agit de Kalehe, Mwenga et Shabunda.

« La particularité est que nous allons travailler directement et à appuyer les communautés vulnérables dans ces zones. Et elles-mêmes vont choisir leurs propres projets, leurs propres activités à mettre en place et le projet va les appuyer. On ne vient pas imposer, on ne vient pas donner le projet mais elles-mêmes les communautés, les entités territoriales décentralisées et les autorités locales au niveau de la province vont choisir leurs activités », a expliqué Magnant Mubonge

Il a tout de même reconnu que ce projet a des défis à relever dans les zones d’interventions.

« Ce projet sera mis en œuvre dans un contexte d’insécurité car il y a ce problème dans la zone. C’est là qu’on devra interpeller tout le monde notamment les autorités, la communauté locale. Que chacun sensibilise à son niveau ses frères et amis qui sont dans la forêt pour qu’ils fassent la paix et qu’ils quittent la forêt » a renchérit Magnant Mubonge.

Le coût global du projet de stabilisation et relèvement de l’Est de la RDC est estimé à 250 millions de dollars américains.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner