Prison centrale de Bunia : 122 détenus souffrant de tuberculose en 2 mois

En l’espace de deux mois, la prison centrale de Bunia (Ituri) a enregistré au moins 122 détenus souffrant de tuberculose, a indiqué mercredi 17 août le directeur de cet établissement pénitentiaire, colonel Camille Zonzi.

Selon lui, l’accroissement de cette maladie est dû aux mauvaises conditions de détention dans cette prison, qui compte à ce jour plus 2300 détenus.

« Aujourd’hui, nous avons déjà cent vingt-deux cas (122) de tuberculeux qui sont catégorisés en deux : Il y a trois de multi-résistant et le reste, bénéficient du traitement que donne la coordination de la tuberculose », a déclaré le colonel Camille Zonzi.

Bunia : 100 cas de tuberculose enregistrés à la prison centrale

Seuls 40 malades sur les 122 sont gardés dans une cellule d’isolement érigée par les autorités.

Il estime que cette situation représente un risque très élevé de contagion : 

« Le risque est que nous avons un petit espace. Il s’agit d’un pavillon d’isolement de 40 malades seulement. Donc, il s’agit des conditions de détention difficiles par rapport à l’effectif. Et donc, il n’y a pas d’espace. Et du coup, il y a risque de contamination, si on n’a pas détecté les détenus tuberculeux qui n’ont pas été suivis sur le plan médical ».

A cet effet, le directeur de cet établissement pénitentiaire dit avoir déjà lancé un cri d’alarme auprès des autorités.

Il dit avoir « un projet de délocalisation de la cellule de détention des mineurs. Ce projet aura deux retombées : sur le plan sanitaire mais aussi alimentaire. (…)

« Quand les gens sont entassés, vous avez un effectif qui croît mais par la suite, si le budget qui ne change pas, c’est la quantité de ration alimentaire qui baisse. Le peu qu’on va leur donner ne va plus suffire », a fait savoir le colonel Camille Zonzi. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner