Goma : 25 journalistes formés sur les droits de l’homme et le journalisme en zone de conflit

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) forme, du 18 au 19 aout à Goma (Nord- Kivu), 25 journalistes et éditeurs sur les droits de l’homme et le journalisme en temps de conflit.

Selon le chef de bureau de cette section de la MONUSCO, Serge Bankole, il est nécessaire d’orienter le rôle des professionnels de médias vers le contexte de guerre d’agression et de l’activisme des groupes armés.

Il a fait savoir que  c’est un contexte où de nombreuses violations des droits humains sont commises.

« Dans ce contexte de l’état de siège, l’appel à un sens élevé de responsabilité, de rigueur, de respect du code d’éthique et de déontologie de journaliste et du respect de protection des sources est nécessaire, afin de ne pas exposer les hommes et les femmes qui collaborent, partagent les informations et qui contribuent à la rédaction des articles de presse », a expliqué Serge Bankole.

Pour lui, le thème de cet atelier : « Collecte, traitement, diffusion de l’information des droits de l’Homme en zone de conflit et protection des sources… », tombe à point nommé dans une contrée en proie à l’insécurité.

Cet atelier de deux jours est organisé en collaboration avec le Collectif des journalistes et éditeurs du Nord-Kivu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner