Beni : la collaboration forces de sécurité-population recommandée pour lutter contre l’insécurité à Mangina


Les participants à une réunion consacrée à la gouvernance sécuritaire de la commune de Mangina ont recommandé, mardi 6 septembre, à la population de collaborer avec les forces de l’ordre pour lutter contre l’insécurité.  

Au cours de cette réunion entre le conseil de sécurité du territoire de Beni, les activistes de la société civile de la commune de Mangina et d’autres leaders locaux, les parties prenantes ont pris l’engagement de s’impliquer pour que la commune de Mangina retrouve la sécurité. 

 C’est le Centre d’étude pour la promotion de la paix et le droit de l’homme (CEPADHO) qui a organisé ce cadre d’échange dans la commune rurale de Mangina dans l'objectif de chercher « les voies et moyens de mettre fin à la méfiance des acteurs sociaux ».  

Cette méfiance entre autorités et habitants a été enregistrée à la suite de plusieurs incidents sécuritaires qui ont caractérisé cette commune rurale de Mangina, les deux derniers mois.

L’administrateur assistant de Beni, le colonel Kaloni Marcel, qui a présidé la rencontre, a demandé aux services de sécurité de jouer leur rôle :  

 « A l’issue de cet échange, on s’est dit qu’à partir de maintenant la collaboration civilo-militaire doit revenir dans la commune de Mangina. Là où il a des problèmes, il y a toujours des solutions. C’est ainsi qu’aujourd’hui nous allons demander à la police de faire son travail. La police ne doit pas haïr la population parce que cette population a besoin d’être sécurisée ».

Pour le président de CEPADHO, Kakule Muongozi Vunyatshi, il est temps que chacun prenne en considération ce qui lui est confiée comme tâche pour que la paix revienne à Mangina : 

« Il y a eu beaucoup de défis qui ont été relevés de la part des autorités mais aussi de la part de la population. Nous pensons que quand ce sera mis en application, on pourra mettre fin au banditisme qui gagne le terrain dans la commune de Mangina ».

Les membres du comité territorial et communal de sécurité ainsi que différents acteurs de la société civile et couches sociales de Mangina ont participé à ces assises. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner