Uvira : Kassim Diagne plaide pour la restauration de la confiance entre la MONUSCO et la population


Le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RDC en charge de la protection et des opérations, Khassim Diagne, a échangé successivement, ce jeudi 15 septembre à Uvira avec le maire d’Uvira et le commandant du secteur opérationnel Sukola 2 Sud-Sud, notamment sur la restauration de la confiance avec les populations et l’accompagnement des autorités dans la restauration de la paix dans la région.  

Khassim Diagne a remercié les autorités pour leur engagement pendant la période des manifestations anti-MONUSCO, ce qui a permis de ramener le calme dans la région.
Il a déclaré que la MONUSCO était disposée à accompagner le gouvernement congolais dans la sécurisation pour renforcer la protection des civils. Il a également souligné que la communication sera davantage renforcée, pour que la population soit informée par rapport à ses attentes : 

« Je repars entièrement satisfait quant à la disponibilité, à l’engagement et à la continuité des autorités civiles, politiques et militaires que je viens de rencontrer tout de suite. Le grand défi que nous avons, et c’est un défi conjoint avec les autorités congolaise, c’est le déficit de communication je crois qu’il nous faudra combler. Et essayer de répondre de façon un peu plus précise et clair par rapport aux attentes de la population. »
 
Les autorités politico administratives, militaires et policières ont de leur côté réitéré leur engagement à collaborer avec la MONUSCO.

Le maire Kiza Muhato a témoigné de son côté la compassion de la MONUSCO aux familles endeuillées à qui une enveloppe a été remise pour les funérailles. Il a plaidé pour la prise en charge totale de ces familles qui ont perdu les leurs lors des manifestations de juillet dernier.

Du côté de l’armée, le commandant du secteur opérationnel Sokola 2 sud sud, le général de brigade Ramazani Fundi, a souligné à travers son porte-parole, qu’en dehors des opérations conjointes avec les forces burundaises, la collaboration avec la MONUSCO reste de mise. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner