Nord-Kivu : suspension des travaux de construction et exploitation agricole à Nzulo


Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, lieutenant-général Constant Ndima, a signé jeudi 15 septembre, un arrêté, suspendant les travaux de construction et d’exploitation agricole dans la zone de Nzulo, sur l’axe Sake-Masisi au bord du lac Kivu. 

Cette mesure fait suite à une descente effectuée, le 12 septembre, par une commission d’enquête, sous la direction du commandant du corp de protection des parcs nationaux et des aires protégées apparentées (CorPPN), général major Massi Bamba. 

La zone de Nzulo est à la base du conflit opposant l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) aux populations riveraines du parc national des Virunga.

L’ICCN parle de spoliation d’un espace d’environ 1 100 hectares, appartenant au parc des Virunga, tandis que ces populations riveraines revendiquent le droit de propriété de cet espace.

Une commission mixte de vérification de spoliation de cet espace s’est rendue sur place lundi dernier et a constaté une centaine de constructions illégales, de carrières d’exploitation de sable et de champs de culture vivrière.

Pour cet établissement public, ces habitants ont violé la loi sur la conservation de la nature et se cacheraient derrière des opérateurs économiques et certaines autorités politico administratives, judiciaires et militaires du Nord-Kivu.

Par ailleurs, la population prétend que cette partie n’avait pas été indemnisée par les colons à la création du parc national des Virunga.

La zone querellée se trouve dans le secteur Sud du parc national des Virunga, au village Nzulo, groupement Kamuronza, au bord du lac Kivu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner