Echange sur l’avenir des relations gouvernement-MONUSCO au Sud-Kivu


Les représentants spéciaux-adjoints du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Khassim Diagne et Bruno Lemarquis ont échangé, vendredi 16 septembre, avec le vice-gouverneur du Sud-Kivu sur l’avenir des relations gouvernement-MONUSCO dans cette province.

L’autorité provinciale, Marc Malago Kashekere, a fait savoir, qu’il était nécessaire de revenir sur les questions qui fâchent afin de poursuivre la collaboration avec la MONUSCO dans la bonne entente :

« Nous avons réitéré notre collaboration avec la MONUSCO qui est un partenaire fiable. La rencontre a été très édifiante et ça nous promet que les relations qui lient la province et la MONUSCO vont continuer et que cette transition que nous attendons pacifique se passe dans les meilleures des conditions ».

M. Khassim Diagne a, pour sa part, souligné que ces échanges fructueux aideront à la poursuite en bonne et due forme de certaines activités de la mission onusienne dans les jours à venir.

Après le gouvernorat, la délégation de la MONUSCO s’est rendue à l’Archevêché de Bukavu pour rencontrer Mgr Francois-Xavier Maroy.

Pour sa part, l’archevêque de Bukavu, le gouvernement et la MONUSCO, qui lui vient en appui, doivent donner l’espoir de vie aux populations, en résolvant les problèmes auxquels elles sont confrontées :

« Nous devons aller rencontrer nos propres dirigeants d’abord pour leur dire qu’ils doivent quand-même travailler pour aider cette population à se retrouver pour pouvoir se construire en tant que peuple. Je leur ai aussi dit qu’ils ont l’obligation, étant communauté internationale, à intervenir parce que le Congo c’est l’espoir de l’humanité ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner