Nord-Kivu : pas de trafic routier entre les territoires de Masisi et Walikale

Les travaux de reconstruction du pont Minjenje n’ont toujours pas commencé, deux semaines après l'écroulement de ce pont, long d'une dizaine de mètres, reliant les territoires de Masisi et Walikale (Nord-Kivu). 

A cet effet, il y a interruption du trafic routier entre ces deux entités voisines. 

Les responsables de la société civile du territoire de Masisi et Walikale, affirment que l’absence du pont sur la rivière Minjenje, présente plusieurs dangers pour les voyageurs et pourrait entrainer plusieurs conséquences sur le plan économique et humanitaire de ces deux entités.

Le président de la structure citoyenne de Walikale, Fiston Misona, affirme que les produits de première nécessité, prennent déjà de l’ascenseur sur le marché car les véhicules transportant des marchandises ne peuvent plus arrivent à Walikale.

Aussi, les motards, sont contraints de payer une taxe pour faire traverser une quantité infime des marchandises qu’ils transportent. Les produits tels que le sel qui se vendait à 500 francs congolais (0.25 USD), s’achète aujourd’hui à 1000 francs (0.50 USD).

Sur le plan social, plusieurs organisations humanitaires, qui exécutent des projets de développement dans quelques agglomérations de Walikale, ont suspendu leurs activités; faute d’intrants qui proviennent de Goma, précise cet acteur.

De leur côté, les responsables de l’Office des routes au Nord-Kivu, affirment avoir dépêché une mission technique d’évaluation sur le pont.

Papy Minga Malenga précise qu’un devis a été déposé au cabinet du gouverneur pour le déblocage des fonds.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner