Rutshuru : aucun incident au 2e jour des manifestations pour exiger la reprise de Bunagana par les FARDC


Aucun incident n’a été enregistré, ce vendredi 23 septembre, au deuxième jour des manifestations pour exiger la reprise de la cité de Bunagana, sous occupation du M23.

Des manifestants ont maintenu le sit-in devant le bureau de l’administrateur du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). 

La société civile a décrété ce sit-in illimité suivi d’un appel à la désobéissance fiscale et à la suspension des activités scolaires pour contraindre les FARDC à relancer les offensives pour récupérer Bunagana et ses environs. 

Dans un communiqué de presse diffusé jeudi soir, cette structure indique que ces actions vont se poursuivre sans relâche jusqu’au rétablissement de la sécurité dans leur territoire. 

Elle a, par la même occasion, condamné la répression sanglante de la police lors de la première journée de ces manifestations.

Enfin, le président de la société civile de Rutshuru a présenté ses condoléances à la famille de Bizimana Sebare, ce jeune de 34 ans tué par balle et compatis avec les 4 autres blessés pris en charge à l’hôpital général de Rutshuru.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner