Nord-Kivu : alerte sur la disparition progressive des habitations des gorilles dans le Parc national des Virunga

Les activistes de conservation des gorilles alertent ce dimanche 25 septembre sur la disparition progressive de l'habitation de ces primates dans le Parc national des Virunga.

Le directeur adjoint de l'organisation Gorilla Ambassade, Alain Mukiranya, déplore le fait qu'aucun gorille ne soit aujourd'hui à l'abri. Il le fait savoir à l'occasion de la journée mondiale de conservation des gorilles, célébrée le 24 septembre de chaque année.

« C'est à cause des bruits de bottes et du braconnage en outrance dans le Parc », indique-t-il.

Il lance un appel aux communautés pour décourager le braconnage et la déforestation.

Cette journée consacrée aux gorilles a pour objectif, d'attirer l'attention de l'opinion scientifique et étatique sur la présence des gorilles dans la région, les menaces et défis pour la conservation de ces espèces emblématiques au Nord-Kivu.

 « La conservation des gorilles de montagne dans le Parc national des Virunga est une réalisation rare mais impressionnante. En raison des conflits et de l’insécurité qui règnent dans la région, il est extrêmement difficile de protéger le Parc et cette espèce menacée, ce qui nécessite les efforts inlassables de plus de 770 gardes forestiers », peut-on lire sur le site du Parc national des Virunga.

Le taux de croissance des gorilles de montagne en RDC est de 4,7%, poursuit le parc.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner