Goma : reprise des activités malgré l’appel de la société civile à une ville morte


 Presque toutes les activités ont repris normalement ce mardi 27 septembre à Goma, au 2ème jour de l’appel de la société civile à la ville morte sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu.

Contrairement à la journée de lundi, les activités socio-économiques, ont repris en grande partie sur les grandes artères de la ville.   

Les stations-services, les magasins, les bistrots et les grands restaurants de la ville, fonctionnent normalement même si les banques et les grands commerces, ont servi leurs clients à guichet fermé. 

Les écoles, elles, n’ont presque pas repris le rythme normal. 

La plupart des personnes interrogées sur leur refus d’obtempérer à l’appel de société civile, affichent une certaine lassitude sur les manœuvres orchestrées par certains acteurs notamment leur positionnement pour les prochaines échéances électorales de 2023. 

Une autre catégorie d’habitants de Goma disent attendre que les FARDC lancent les opérations militaires contre le M23 afin de récupérer la cité Bunagana, assiégée depuis plus de deux mois par ces rebelles soutenus par son allié principal, le Rwanda,

 Quant au départ définitif de la MONUSCO et la levée de l’état de siège, les avis divergent. 

Les uns ont clairement affirmé qu’« il est temps que la MONUSCO quitte la RDC avec un bilan mitigé, car elle n’est pas parvenue à stabiliser l’Est de la RDC ».

Par rapport à la levée de l’état de siège, quelques acteurs des organisations des droits humains, se sont interposés contre cette décision de la société.
 Les uns ont estimé que « cet avis de la société civile porte des germes politiques ».  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner