Irumu : 14 personnes tuées dans une attaque des ADF à Kyamata

Quatorze personnes ont trouvé la mort et 36 maisons incendiées dans une attaque des ADF survenue, dans la nuit de samedi 1er octobre, à Kyamata dans le territoire d’Irumu (Ituri).

Parmi les victimes figurent deux femmes et deux enfants.

Plus de 200 ménages ont fui cette attaque dans les entités voisines autour de Boga, où il y a la présence des FARDC et de l’armées ougandaise.

Selon des sources locales, ces rebelles ont également kidnappé une dizaine de personnes dont le sort n’est pas jusque-là connu.

Ces ADF sont venus du village de Mulangu, d’après des sources concordantes.

Des rumeurs circulaient déjà sur une probable attaque du village Kyamata par ces hommes armés.

Ils ont assiégé le village de Kyamata avant d’ouvrir le feu la nuit vers les habitations des populations, expliquent des sources de sécurité.

C’était la débandade totale dans la zone.

Ituri : les ADF tuent 8 personnes lors d’une nouvelle attaque au sud d’Irumu

Les forces conjointes FARDC et armée ougandaise ont lancé l’assaut contre ces assaillants.

Ces deux forces lançaient déjà des tirs d’artillerie sur les différents bastions de ces rebelles, indique le président de jeunes de cette entité.

Cette intervention des forces mutualisées a obligé ces ADF à se retirer de la zone où une accalmie s’observe depuis dimanche soir.

Certains habitants ont commencé à regagner leurs milieux d’origine.

Au sein de la communauté locale, des voix s’élèvent pour insister sur la nécessité de renforcer des patrouilles de combats dans cette contrée en vue d’anéantir définitivement tous les foyers de ces rebelles.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner