Kinshasa : peine d'une année requise contre l'épouse de Jean-Marc Kabund

Le ministère public a requis, jeudi 6 octobre, la peine d’une année contre Christine Mikombe, l'épouse du député Jean-Marc Kabund.

Cet organe de la loi a prononcé ce réquisitoire lors de l'audience publique tenue au Tribunal de paix de Kinshasa-Matete.

Quatre préventions ont été retenues à charge de Christine Mikombe, à savoir : la fausse détresse, la dénonciation calomnieuse, l'imputation dommageable et l'injure publique.

La prévenue est également poursuivie pour imputation dommageable envers le vice-gouverneur de Kinshasa, Gerard Mulumba dit Gecoco.

La composition du Tribunal de paix de Kinshasa-Matete a pris cette affaire en délibéré avant de retenir le défaut de comparution à l’encontre de l'accusée.

Mais le ministère public, dans son réquisitoire, n’a retenu que l'imputation dommageable, précisant que l'accusateur n'a pas prouvé la fausseté de la détresse et autres faits. 

Ces infractions, Christine Mikombe les aurait commises sur Gerard Mulumba, le 10 septembre dernier à travers une vidéo devenue virale sur la toile. 

Dans cette vidéo, plaide le conseil du vice-gouverneur, l’épouse de Jean-Marc Kabund aurait injurié Gecoco.

Elle se serait fait passer pour quelqu'un en détresse. 

Citée à comparaître, Christine Mikombe ne s'est pas présentée.

Non plus représentée par ses avocats, car, selon la loi, en matière d'imputation dommageable, l'accusé ne se fait pas représenter.

En revanche, le jugement attendu jeudi 13 octobre prochain ne sera pas contradictoire mais par défaut et exécutoire, d'après le conseil de Gerard Mulumba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner