Beni : 11 civils tués dans une attaque attribuée aux ADF dans le groupement Banande-Kainama

Au moins onze civils ont été tués dans une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ADF mardi 4 octobre dans la soirée à Vido, une localité du groupement Banande-Kainama, territoire de Beni (Nord-Kivu).

C’est autour de 17h30, heure locale, que ces assaillants ont attaqué le village Vido.

Selon Bienfait Baraka, membre de la société civile locale, outre les 11 civils tués, au moins vingt personnes manquent à l’appel.

Il note aussi que 20 maisons ont été incendiées par les rebelles ADF. Parmi les victimes, figure un pasteur de l’Eglise anglicane, rapporte la même source.

Une situation qui a provoqué un déplacement massif de la population vers des lieux supposés être sécurisés.

C’est grâce à l’intervention des soldats des opérations conjointes FARDC-UPDF que le dégât a été limité.

Les acteurs de la société civile du groupement Banande-Kainama recommandent aux forces conjointes FARDC-UPDF de multiplier les patrouilles de combat dans la région, en vue de neutraliser l’ennemi.

Pour le moment, au centre de Kainama, toutes les activités socio-économiques restent paralysées.

Tous les efforts pour joindre le porte-parole des opérations conjointes FARDC-UPDF pour sa version de faits, n’ont pas abouti.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner