Développement de 145 territoires : la population de Tshopo appelée à être « les gendarmes » de ce projet

La Coordination pour le changement des mentalités a appelé, mardi 18 octobre, la population de la province de Tshopo à être « les gendarmes » du programme de développement de 145 territoires dans son milieu.

Le coordonnateur-adjoint de cette structure, Justin Bendesana a lancé cet appel, mardi 18 octobre, au cours d’une conférence débat qu’il a animée à l’Université de Kisangani (UNIKIS).

Il est d’avis que ce programme va réduire la pauvreté et surtout les disparités existantes entre les milieux urbains et ruraux à travers la province de Tshopo. 

« Nous avons tant décrié la pauvreté dans notre pays. Le Chef de l’Etat a mis en place ce projet qui sera implémenté par le gouvernement à travers les agences d’exécution pour réduire la pauvreté au niveau de nos entités territoriales car, comme vous le savez, il y a beaucoup de disparités entre d’un côté les milieux urbains et les milieux ruraux », a souligné Justin Bendesana.

Les communautés locales sont appelées à s’approprier ce projet qui entend impulser le développement à la base.

Il encourage également la population de cette province à s’impliquer au niveau de la mise en œuvre mais également et surtout à assurer la durabilité des résultats de ce programme.

« Le premier comportement que j’attends de la population consiste à veiller sur l’exécution des travaux de manière responsable, dénoncer tous les abus. Il faut insister auprès de la population pour qu’elle ne vole pas les équipements, les matériaux. En revanche, qu’elle soit là comme les gendarmes de leurs projets, pour veiller à son bon déroulement », a poursuivi Justin Bendesana.

La Coordination du changement des mentalités est une structure rattachée à la présidence de la République. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner