Kongo-Central : la cité de Lukala plongée dans le noir depuis un mois

La cité de Lukala dans le territoire de Mbanza-Ngungu (Kongo-Central) est, depuis plus d’un mois, privée d’électricité. 

Le transformateur qui alimente cette entité est tombé en panne, a annoncé lundi 24 octobre la Nouvelle société civile du Congo (SNCC).

 Selon elle, ce manque d’électricité est à la base de la recrudescence de l'insécurité dans cette partie du pays.

Son coordonnateur, Levieux Mbiyavanga appelle le responsable provincial de la Société nationale d’électricité (SNEL) au Kongo central à donner une réponse rapide et durable à cette situation.  

 À la suite de la pénurie d’électricité depuis plus d'un mois à la cité de Lukala, aux quartiers 1,6,7 et Malueka, les bandits profitent de l'obscurité pour voler les fils électriques en aluminium du réseau de la Société nationale d’électricité (SNEL).  

  

En outre, les vols à l'arraché par des motards, les incursions dans les habitations des bandits armés des machettes sont enregistrés dans plusieurs parties de cette contrée.

Les petites et moyennes entreprises oeuvrant dans la vente de vivres frais en pâtissent aussi.

Leurs marchandises ont pourri et bon nombre ont fermé leurs portes.  

Des entreprises dont l'administration est informatisée, dont la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) et l'Office congolais de contrôle (OCC) sont aussi secouées par ce manque d’énergie électrique. 

 Selon Levieux Mbiyavanga, le transformateur qui alimente Lukala, déjà sujet à des pannes récurrentes, n'a jamais été changé, après avoir été révisé deux fois. 

Pour cette énième panne, la population tient coûte que coûte au remplacement par un nouveau transformateur.

D'ailleurs, les agents de la SNEL, qui voulaient retirer ce transformateur pour le réparer à Matadi, ont été pourchassés dernièrement par la population de Lukala. 

Le coordonnateur de la Nouvelle société civile du Congo appelle la SNEL à répondre avec promptitude à la demande de cette population. 

Pour sa part, lLe directeur provincial intérimaire de la SNEL/Kongo-Central, Isaac Mbenza, appelle la population de Lukala à prendre son mal en patience.

Selon lui, la SNEL travaille pour y amener sous peu un nouveau transformateur, plus puissant que le précédent. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner