Tshopo : un nouveau gouvernement provincial avec 3 femmes


Environ cinq mois après son entrée en fonction, la Gouverneure de province de Tshopo, Madeleine Nikomba Sabangu a publié, dans la soirée de vendredi 28 octobre, son gouvernement provincial. Celui-ci est composé de dix ministres dont trois femmes. Trois portefeuilles dirigées par des femmes est une première dans l’histoire des différents gouvernements provinciaux qui se sont succédé dans cette entité.

Il s’agit de Léonie Irène Mwamini. Cette députée provinciale se voit confier le ministère des Infrastructures, Travaux publics et reconstruction.

La deuxième femme est un médecin. Dr Annelle Kamba va gérer le ministère des hydrocarbures, énergie et Ressources naturelles.

La troisième femme de cette équipe gouvernementale est Bernadette Furaha, ancienne ministre provinciale du gouvernement Lomata. Elle va gérer le ministère de la santé, genre famille et enfant, action humanitaire.

Un autre fait remarquable dans ce gouvernement est la reconduction de deux ministres du gouvernement Walle Lufungula.

Il s’agit de Georges Lumalisa Monde, ancien ministre de l’EPST. il garde son porte feuille.
Le second c’est Norbert Lokula, ancien ministre des finances. Il s’occupe désormais de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières.  

Le parti politique Nouvel Elan qui réagit en premier à la publication de ce nouveau gouvernement de la province de Tshopo, regrette que les personnes vivant avec handicap ont été oubliées dans cette équipe. 

Quoiqu’il en soit, ce gouvernement a la lourde tâche de traduire en actes, la vision de Madeleine Nikomba, à savoir ''il faut que Tshopo ebonga'' (Ndlr Tshopo doit s'’améliorer).

En effet, la voirie urbaine, les routes de desserte agricole et l’électricité figurent parmi les grands problèmes à résoudre dans cette province.

Avant la mise en place de son gouvernement, la gouverneure Madeleine Nikomba et le vice gouverneur, Paulin Lendongolia travaillaient avec une équipe dite de « service minimum » que la gouverneure avait instituée à travers un arrêté publié le  6 septembre dernier.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner