Crise RDC-Rwanda: Uhuru Kenyatta poursuit ses consultations à Kinshasa

L’ancien président du Kenya, Uhuru Kenyatta, désigné facilitateur du processus de Nairobi par la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) a reçu ce lundi 14 novembre à Kinshasa, la classe politique congolaise, notamment les deux chambres du Parlement, ainsi que les représentants de différentes communautés venues du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri.

Avec ces différents interlocuteurs, Uhuru Kenyatta a défini les pistes de solutions aux problèmes de l’insécurité dans l’Est du pays, dans la perspective des pourparlers de Nairobi prévus le 21 novembre.   

L’acteur de la société et point focal du processus de Nairobi au Sud-Kivu, Evariste Mfuame, qui s’est exprimé sur Radio Okapi après l’audience accordée aux communautés de cette province, dit avoir proposé au facilitateur la mise sur pied d’un groupe de travail :

« En termes des recommandations, c’est de demander au facilitateur de l’EAC d’avoir un groupe de travail. Parce que, c’est un conflit qui a beaucoup de complexités, qui demande beaucoup d’analyses, beaucoup de lucidité pour accompagner les Congolais et les Etats de la région à aller vers des solutions durables de paix, de stabilité et de développement ».

Pour Evariste Mfuame, il est temps d’analyser les causes profondes de l’insécurité pour espérer une paix durable dans la région.

« L’autre recommandation était d’associer les acteurs de la société civile, de la communauté, dans un partenariat bien développé. Les questions de paix ne se limitent pas seulement à la participation des groupes armés, mais intègrent les acteurs clés, qui vivent au quotidien les affres de la guerre qui sont de victimes directes des conflits», a-t-il renchéri.     

 Selon lui, plus on essaye de décortiquer toute la problématique, "on essaye de comprendre les causes les plus profondes, les causes sous-jacentes du conflit, c’est la condition première à chercher le remède à ce conflit".

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner