Sankuru : 3 morts dans un conflit foncier entre les habitants de Nambelo et Vunge

Trois personnes ont été tuées, des dizaines de maisons incendiées depuis la semaine dernière à la suite du rebondissement d’un vieux conflit foncier qui oppose les habitants des secteurs de Nambelo et Vunge (Sankuru). Le conflit a entrainé un déplacement de la population locale, ont indiqué vendredi 18 novembre des sources locales. Plusieurs produits vivriers ont haussé de prix sur le marché de Lodja ; les agriculteurs n’ayant plus accès à leurs champs pendant cette période de récolte.

La goutte d’eau qui a débordée le vase, d’après les sources locales, c’est la découverte cette semaine de la dépouille mortelle d’un jeune garçon de la localité de Elonge dans le secteur de Nambelo. Celui-ci avait disparu le week end dernier dans une forêt querellée depuis plusieurs années par les habitants des secteurs Nambelo et de Vunge.

A sa découverte, le corps du défunt avait plusieurs traces de violences.

La société civile rénovée rapporte que c’est depuis l’année dernière que les habitants de ces deux secteurs s’affrontent dans une forêt querellée. La même source précise qu’elle enregistre des cas de tueries chaque semaine depuis le début des affrontements.

À la suite de cette tension persistante, les conséquences fâcheuses se font sentir sur la cité de Lodja. Il s’agit notamment de la hausse des prix des produits vivriers sur le marché.

A cela s’ajoutent des divorces de certains couples des habitants de ces deux secteurs, ainsi que le déplacement de quelques ménages vers la cité de Lodja.

Contacté par Radio Okapi, l’administrateur intérimaire de territoire s’est réservé de tout commentaire.

Ce vieux conflit foncier est à la base de la suspension, par le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, de l’administrateur de territoire et son adjoint.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner