Combats FARDC-M23 : des tirs entendus ce mercredi à Kishishe

Des tirs ont été entendus dans la matinée de ce mercredi 23 novembre au village Kishishe, à environ 3 KM du chef-lieu du groupement de Bambo, chefferie de Bwito (Nord-Kivu).

Certaines sources indiquent que les combats opposaient le M23 aux miliciens Nyatura.

Alors qu’un officier FARDC, contacté sur place, a confirmé qu’il s’agissait d’une attaque de leur position par le M23.

Ces combats à Kishishe, ont provoqué la panique au sein de la population riveraine de Bukombo, Birambizo et de Kirima.

Les habitants ont abandonné leurs milieux pour se rendre à Kitshanga, Kibirizi, et certains ont pris la route du territoire de Lubero.

Des acteurs locaux redoutent que le M23 ait, à partir Bambo, la possibilité de sortir par Kirima et Kibirizi, et couper la route Rwindi-Nyanzale-Kitshanga, dans les groupements Mutanda et Bukomboce.

Ces derniers affirment que l’occupation de Tongo donne également aux rebelles une possibilité de sortir par Kitshanga, en passant par le groupement de Bishusha sur l’axe ouest.

Sur les 7 groupements que compte la chefferie de Bwito, les rebelles occupent totalement Tongo, et partialement Bambo, affirment des sources sur place.

Pendant ce temps, une certaine accalmie est observée encore ce mercredi dans la zone de Kibumba au nord de la ville de Goma…

Cependant une psychose règne au sein de la population ans la mesure où les rebelles sont présents dans la zone des ‘’3 antennes’’ à moins de 20 KM de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner