Kwilu : 4 inspecteurs du secondaire suspendus pour corruption et vente illicite des documents

L’inspecteur principal provincial, (IPP) Jean Pierre Kasonga Mudiay de la province éducationnelle Kwilu 1, a suspendu de leurs fonctions, depuis mercredi 23 novembre, quatre  inspecteurs du secondaire. Ces derniers sont accusés notament de monnayage de contrôle des dossiers des élèves finalistes du secondaire.

Pour l'IPP, cette suspension est une mise en application des instructions du ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique(EPST), Tony Mwaba concernant la lutte contre les antivaleurs en milieu scolaire.

Parmi ces inspecteurs incriminés, un est itinérant de Bagata 1 et les trois autres sont des chefs des pools. Ces trois derniers sont accusés de monnayage du contrôle des dossiers scolaires des élèves.

L’IPP Jean Pierre Kasonga Mudiay allègue que certains ont exigé, par exemple, une somme de 25.000 franc Congolais (12,5 USD) par élève alors qu’il s’agit d’une activité de routine gratuite.

Le quatrième a, quant à lui, conçu et élaboré un outil de formation sans l’aval de la hiérarchie et qu’il a ensuite vendu aux chefs d’établissements. 

Toutes ces pratiques, selon l’IPP, constituent des antivaleurs que combat le ministère de l’EPST :

« Les instructions sont claires à ce sujet. Nous sensibilisons les inspecteurs, les gestionnaires et les chefs d’établissement à ce sujet, mais il y en a qui ne peuvent toujours pas les appliquer. Ils sont déjà dans ces pratiques depuis des années et ils pensent que c’est un bon moyen de vivre. Et nous, nous appliquons à la lettre ces instructions de son excellence monsieur le ministre national de l’EPST, celles de lutter contre les antivaleurs. Voilà pourquoi nous les avons suspendus ».

Jean-Pierre Kasonga invite les autres inspecteurs et gestionnaires des écoles à en tirer leçon. Radio Okapi a tenté, en vain, d’avoir la réaction des personnes sanctionnées.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner