Butembo : le parlement d’enfants de Butembo-Lubero sensibilise sur l’inclusion de l’enfant dans la communauté

Les enfants participants à la conférence débat organisé lundi 28 novembre à Butembo (Nord-Kivu) par le parlement d’enfants de Butembo-Lubero ont appelé la population dans son ensemble, à faire de sorte que « les enfants soient les premiers acteurs de leur protection afin qu’ils contribuent à l’éradication des antivaleurs dans la communauté ».

Cette activité s’est inscrite dans le cadre de la journée internationale des droits de l’enfant qui a été célébrée le 20 novembre dernier. Elle a réuni des élèves des écoles de Butembo.

D’après Reagan Bangaghe, président du parlement d’enfants de Butembo-Lubero, il était important de faire comprendre aux représentants d’élèves de différents établissements scolaires de la ville, la notion sur « l’inclusion de l’enfant », afin qu’à leur tour, ils puissent véhiculer le même message dans leurs écoles respectives :

« C’est les appeler (Ndlr : les enfants) à une bonne participation car, sans eux, leur protection ne sera pas effective. On ne pourra pas espérer à leur meilleure protection sans qu’ils ne s’impliquent. Ils font donc partie des acteurs qui peuvent ramener la paix dans notre zone parce qu’ils sont affectés par cette question de l’instabilité de la situation sécuritaire ».

 C’est donc dans ce cadre que le président du parlement des enfants a également évoqué la loi portant protection de l’enfant garantissant la liberté d’expression et par ricochet la participation à la vie communautaire.

« Aussi ils ne doivent pas collaborer avec ceux-là qui sèment des troubles. Lorsqu’on a des enfants qui s’abstiennent à participer aux activités qui occasionnent des troubles dans la zone, c’est une façon d’éliminer ces mauvaises pratiques dans la contrée. Et en famille, pour créer la paix, ils ont intérêt à respecter tout ce qu’ils ont comme devoir afin qu’ils jouissent de leurs droits et tissent une bonne collaboration avec les parents. Ils doivent donc participer non seulement aux actions de la communauté mais surtout à celles de la famille parce que c’est de là que commence la vraie inclusion pour que règne un climat de paix pour le bien de toute la communauté », a conclu le président du parlement d’enfants de Butembo-Lubero.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner