Nord-Kivu : le conseil de la jeunesse s’insurge contre la spoliation d’un espace d’utilité publique au port de Goma


Le conseil communal de la Jeunesse de Goma s’insurge contre « la spoliation » d’un espace d’utilité publique sur l’avenue du port au quartier les volcans, dans la commune de Goma.  

Cet espace de 10 mètres de rive, permet à la population d’avoir un accès sur le Lac Kivu situé non loin de la station de pompage et captage d’eau de la REGIDESO.

Des habitants riverains observent la construction d’une clôture pour délimiter cet espace. Ces derniers jugent cette action inacceptable.

« Il s’observe des constructions des clôtures sur une partie comprise entre la station de pompage et captage de l’eau de la REGIDESO, et le bureau de la police lacustre vers l’endroit appelé Kamuchanga par un certain groupe d’opérateurs économiques qui auraient bénéficié d’un accompagnement de certaines autorités de l’état de siège. Et cette partie sert d’utilité publique permettant à la population de voir le Lac et d’y accéder facilement. Et ce sont des actes inacceptables que nous déplorons et que nous sommes en train de dénoncer d’ailleurs à haute voix, tout en demandant que toutes ces constructions soient rapidement démolies pour laisser libre cet espace », a déploré le président du conseil de la jeunesse dans la commune de Goma,  Jules Ngerza.

Pour lui,  s’il existe une main noire derrière cette spoliation des espaces d’utilité publique dans cette période exceptionnelle, elle doit être dévoilée :  

« Il y a vraiment une main noire derrière des dossiers de multiples spoliations en cette période exceptionnelle qui doit être évidemment dévoilée parce que nous sommes en train de refuser de sacrifier l’intérêt des milliers des populations pour des intérêts égoïstes d’une certaine classe ». 

Le maire de ville de Goma, le commissaire supérieur principal François Kabeya Makosa,  affirme ne pas être en possession des titres qui autorisent l’appropriation de cet espace par des tiers. Il promet d’enquêter sur la question. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner