Nord-Kivu : affrontements entre rebelles du M23 et plusieurs milices locales, malgré les pourparlers de Nairobi

Malgré l'appel de cessez-le-feu lancé par les Chefs d’Etat de l’EAC pour le processus de paix en cours, une dizaine de groupes armés est impliquée dans les affrontements contre les rebelles du M23. Cela, pendant que les délégués desdits groupes armés participent actuellement aux consultations de Nairobi 3. Ces combats qui se poursuivent occasionnent, entre autres, plusieurs cas de représailles contre les civils.

Les  principaux groupes armés impliqués dans ces combats sont notamment le NDC-Rénové de Guidon Shimwerayi, l’APCLS de Janvier Karairi, le CMC-Nyatura de Domi, le FPP/AP de Kabidon, le NDC-Rénové de Fidèle Mapenzi et l’AFRC de Kakule Je t'aime, …  

Ces groupes, en plus des FDLR, coalisent sur plusieurs fronts contre les rebelles du M23 dans le territoire de Rutshuru. C’est notamment dans les groupements de Bishusha et Bambo, chefferie de Bwito, mais aussi Kisigari, Rugari et Binza, chefferie de Bwisha.

Si certains activistes et mouvements citoyens encouragent le fait que cette intervention des miliciens locaux retarde l'avancée des M23 vers les grandes agglomérations du Nord-Kivu, comme Kitshanga, Kibirizi, ou Nyamilima, elle ouvre, cependant, des voies à plusieurs actes de représailles. 

Dans les villages où les rebelles essuient plusieurs attaques de ces miliciens et les FDLR, des civils qui sont considérés comme Maï-Maï ou complices des FDLR sont tués ou pris en otage à chaque fois que les rebelles M23 reviennent à la charge. De tels cas sont déjà décriés à Kishishe, Kisharu et Rugari. Les sources locales parlent de plus de 20 civils qui ont déjà été tués par les rebelles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner